Préparation et dynamisation

L'accord entre la terre et le ciel

Nous employons six préparations végétales que nous introduisons au compost, afin d’en améliorer la fermentation, et trois préparations non végétales que nous pulvérisons sur le sol ou la vigne en fonction du cycle végétatif de la vigne et selon des jours précis et à des moments spécifiques pour respecter les rythmes biologiques, en accord avec le calendrier lunaire de Maria Thun.

La dynamisation

Ces préparations sont chargées de forces vitalisantes, qui, lorsqu’on les mêle au compost ou à l’eau avec un brassage, restituent leur énergie au compost ou à l’eau, d’où le terme de « dynamie » ou « dynamisation ».

Pendant le brassage, il se forme dans l’eau un cône inversé ou vortex, les multiples interfaces de l’eau en mouvement permettent une grande oxygénation et la libération des « forces » contenues dans les préparations. On réalise cette opération 20 mn ou 1 heure selon la préparation Les préparations destinées au compost sont des plantes médicinales, qui ennoblissent et vivifient toutes les matières fertilisantes du compost. Elles accélèrent le processus de décomposition. Elles sont faites d’Achillée Millefeuille(502) de Camomille (503), d’Ortie (504), d’Ecorce de Chêne (505), de Pissenlit( 506), et de Valériane (507).

La fertilisation du sol s’opère par ce compost dynamisé au printemps, tous les 3 à 4 ans pour chaque parcelle, et ce par petites doses dans les vignes qui ont une vigueur plus faible. Ce compost favorise une vie microbienne riche et intense.

Les préparations à pulvériser sur le sol et les plantes

La préparation Maria THUN est à base de bouse de vache, de poudre de basalte, de coquilles d’œufs et des six préparats de dynamisation (502 à 507). Elle stimule la décomposition de la matière organique afin que le sol s’en nourrisse plus facilement. Diluée et brassée 15 à 20 minutes, elle est appliquée en grosses gouttes sur le sol, après la récolte au mois de novembre et au printemps avant la préparation 500.

La préparation Bouse de Corne (500) est à base de bouse de vache et est conçue pour une application sur le sol. Elle favorise la vie microbienne du sol et la formation d’humus, et renforce la croissance des racines et leur développement en profondeur. Diluée et brassée pendant une heure, elle est pulvérisée en grosses gouttelettes sur le sol au printemps, quand la terre commence à se réchauffer.

La préparation Silice de Corne (501) est composée de quartz broyé très finement. Elle transmet la lumière et la chaleur, améliorant la photosynthèse et la croissance des plantes. Elle renforce les défenses naturelles de la plante. Diluée en proportions infimes et brassée pendant une heure, elle est pulvérisée très finement sur le feuillage entre le débourrement et la floraison, puis juste après les vendanges. A ce moment là, elle favorise la descente de la sève dans le pied de vigne et donne une dernière impulsion lumière qui impactera l’initiation florale de l’année suivante.

Inspiré de l'homéopathie

Toutes ces préparations sont administrées en doses homéopathiques.

Pour compléter ces pulvérisations, des tisanes et décoctions de plantes, comme l’ortie, la prêle, la consoude, l’achillée millefeuilles, sont appliquées régulièrement de manière préventive contre les maladies cryptogamiques.

Nous utilisons des cookies pour améliorer l'expérience que vous pouvez faire de notre site web. En utilisant notre site web, vous acceptez nos Directives sur les cookies. J'approuve